Photo by Anne Sophie Morel

Vidéaste de mariage à Toulouse : moteur sur Julien Teulière de Pix n'Joy

Il n’est pas rare que les couples de futurs mariés que je rencontre me demandent : doit-on engager un(e) vidéaste ? Si votre budget le permet, ma réponse est un immense OUI ! Pourquoi ? Car l’image a la capacité incroyable de nous faire vibrer, de nous faire revivre les émotions de cette journée qui passe si vite. Couplées à la musique, les images donnent un film de mariage que l’on pourra (re)regarder pour se souvenir de la force de notre amour. Même des années plus tard, lorsque la vie nous impose des épreuves et que l’on a tendance à oublier à quel point cet amour nous a fait nous sentir vivants

Et c’est d’autant plus vrai lorsque son vidéaste de mariage à Toulouse (ou ailleurs) est un artiste doué et amoureux de son travail. Pour vous, j’ai fait la connaissance de Julien Teulière, fondateur de l’entreprise Pix n’Joy. Un acharné de travail, jamais à court d’idées, passionné par son métier et désireux de repousser toujours plus loin les limites de son art. Interview.

"J'aime aussi saisir l'émotion, les larmes, un regard plein de sens"

La vidéo, cela fait déjà 6 ou 7 ans que Julien est tombé dedans. Le sportif a commencé à filmer ses exploits avec une Go Pro, juste pour le plaisir. À l’époque, il est salarié. Il est donc bien loin de se douter que cette passion l’amènera bientôt à créer sa propre entreprise pour saisir l’émotion débordante d’une union entre deux âmes soeurs :

Les mariages ont été comme une sorte d’évidence. J’ai adoré ça, dès le premier que j’ai filmé. J’aime donner la possibilité aux mariés de découvrir leur lieu de réception sous un autre angle. Et j’aime aussi saisir l’émotion, les larmes, un regard plein de sens. Une parole ou encore, une émotion qui monte brusquement.

Et l’émotion ne manque pas lorsque toute une tribu est réunie pour célébrer les noces de deux êtres chers. Sans parler de l’émoi des mariés eux-mêmes qui mesurent toute la force de l’engagement qu’ils prennent en ce grand jour. Et cela, notre vidéaste de mariage à Toulouse l’a bien compris. Avec beaucoup de douceur et de patience, il accompagne les mariés et leurs invités tout au long de la journée :

Le jour J, j’arrive toujours un peu avant l’heure dite. Je discute avec tout le monde avant que les préparatifs ne débutent, un peu comme un coiffeur (rires) ! Je commence à filmer l’air de rien, je m’introduis petit à petit afin d’apprendre à connaître les invités, savoir qui est qui. Car je ne suis pas un robot. C’est un métier passion et le contact humain, le respect, sont très importants pour moi. 

Un vidéaste de mariage à Toulouse qui propose également une prestation drone

Tous les mariés qui ont fait appel à Julien Teulière sont conquis par sa gentillesse et son professionnalisme. Il reste en moyenne 15 heures sur place pour couvrir tout votre mariage. Il propose également 3 forfaits en fonction de vos besoins et de vos envies. Car la caméra n’est pas la seule passion de monsieur Pix n’Joy ! Il excelle aussi avec son drone durant les mariages :

Le drone est de plus en plus demandé. Il est très intéressant de prendre cette prestation lorsque votre lieu de réception dispose de grands bâtiments avec un parc par exemple. Les belles bâtisses avec de la verdure sont magnifiques à l’image. En revanche, cela sera plus compliqué (mais pas impossible) si les festivités se déroulent en ville, en raison de la réglementation concernant le vol de drone. 

Si vous avez toujours rêvé d’intégrer des images vu d’en haut à votre film de mariage, c’est peut-être le moment de succomber ! Notre vidéaste de mariage à Toulouse organise un premier entretien par téléphone afin de cerner vos attentes et vos besoins en fonction de votre budget :

J’essaie toujours de rencontrer les mariés avant le grand jour. C’est très important. Nous échangeons beaucoup et je leur explique ma méthodologie en détail. 

"J'ai un style très naturel, sans mise en scène"

Et si vous êtes curieux de savoir comment Julien procède en post-production, voici un aperçu :

Premièrement, je sécurise toujours mes rushs en doublon. J’ai ensuite plusieurs heures de dérushage brut. Ma spécificité est que je passe énormément de temps à choisir les musiques, avant même de monter les images. J’ai un style très naturel, sans mise en scène. Lorsqu’elles sont trouvées, je passe à l’assemblage et à la colorimétrie. Je procède aussi à ce que l’on appelle l’étalonnage et la balance des audios. Il me faut en moyenne deux à trois mois pour livrer un film de mariage. 

Avec toute la minutie dont il faut faire preuve, on comprend aisément que le délai soit plus ou moins long. Mais ce qu’il y a de merveilleux et dont je parle souvent à mes clients futurs mariés, c’est la possibilité de vivre une seconde fois son mariage, plusieurs mois après le grand jour :

Si je le peux, je me rends toujours chez mes mariés pour leur remettre en main propre le film de mariage que je viens de monter. Il me tient très à coeur de voir leur réaction en direct s’ils me permettent de rester. Et je suis fier de dire que l’émotion et les larmes sont souvent au rendez-vous. Ils sont très heureux de me revoir, de poser un regard nouveau sur leur union, de découvrir des fous rires ou des étreintes qu’ils n’ont pas pu capter le jour J. 

"La sensation puissante et apaisante d'avoir créé un lien"

Et ajoute, assez ému face à ce qu’il est en train de me livrer lors de cette interview :

Ce jour-là, je ne suis plus qu’un « vidéaste de mariage ». Je donne énormément de moi. Et lorsque je revois les mariés, j’ai toujours 36 000 anecdotes à leur raconter sur leur grand jour. Eux ne m’ont pas revu depuis 3 mois. Mais moi, j’ai vécu dans leur intimité grâce aux images. J’ai la sensation puissante et apaisante d’avoir créé un lien avec eux, alors qu’ils ne se trouvaient pas dans la même pièce ! C’est un beau moment de partage.

_________________________________

Un immence merci à Julien Teulière, vidéaste de mariage à Toulouse et fondateur de l’entreprise Pix n’Joy, pour son accueil chaleureux lors de cette interview. Je vous invite à découvrir sans attendre son travail sur sa page Instagram,  sa page Facebook ainsi que sa page Viméo. Si vous avez des questions, vous pouvez également me contacter

Un petit mot pour la talentueuse Anne Sophie Morel qui a réussi à immortaliser Julien sans qu’il ne bouge, ou presque. Et croyez-nous, c’est un miracle. Car c’est aussi cela l’univers du mariage à Toulouse : une collaboration humaine et riche entre prestataires passionnés par leur métier. 

Restez à l’affût, car quelque chose me dit qu’un projet vidéo intéressant se prépare entre Pix n’ Joy et votre agence de wedding planner à Toulouse, Gaïa et Aphrodite !